26 juillet 2008

Log 30. Valkyries

Pensée du jour : "Les gens biens méritent une deuxième chance"
Fond musical : Nancy Wilson - Elevator Beat

finalvalkyrieL'égarement n'aura été que de courte durée. Face à la situation délicate du précédent Log, je ne savais pas quoi faire, mais finalement la fille en question a réglé le problème sans le vouloir. Je crois que si nous nous entendions si bien, c'était parce que nous partagions une part de malêtre, mais elle n'en restait pas moins quelqu'un de droit. Or ces dernières semaines, son comportement a basculé. J'étais prêt à faire des efforts pour sauver notre amitié, une des dernières choses auxquelles je m'accrochais, mais j'ai commencé à la voir s'autodétruire, à faire n'importe quoi pour masquer ce malêtre, à agir comme la première poufiasse venue. Inutile d'entrer dans les détails, mais elle a perdu toute notion de respect pour elle même. Elle n'avait plus rien à voir avec ma meilleure amie. C'est ce que je lui ai expliqué la dernière fois que nous nous sommes vus, juste avant de lui dire que tout était fini.

On m'a déjà reproché cette décision. Mettre un terme à une amitié en claquant la porte, ça sonne mal aux oreilles des gens. "Peut être que c'est justement maintenant qu'elle avait besoin de ton aide". Peut être ... mais on ne vit pas dans un conte. Personne n'arrive dans votre vie pour régler vos problèmes. Il faut se sauver soi même. Pourtant, j'ai essayé d'être là, malgré toute la rancoeur causée par notre relation ambigue, j'ai tenté de lui faire comprendre que ce n'était pas en faisant de la merde qu'elle se sentirait mieux. Mais je ne représente pas la main tendue vers l'espoir, hors de question d'attendre indéfiniment qu'on accepte mon aide. On ne peut pas aider quelqu'un qui veut sombrer, surtout si cette personne agit comme une conne du jour au lendemain, sans prévenir.

Je ne suis personne pour juger ce qui est bien ou mal, mais je me suis construit mon code de valeurs. Un référent auquel je ne déroge jamais. Une vision personnelle de ce qui est juste, mais qui semble de plus en plus érronée. Quand j'entends cette autre fille, casée depuis 8 ans, me raconter qu'elle trompe son mec depuis des mois, sans qu'elle ne ressente le moindre cas de conscience, je flippe. Je flippe parce que je classe ça à côté de tout ce que j'entends de similaire, dans mon entourage ou même virtuellement. Quand est-ce que ce genre de conneries sont entrées dans la normalité ? J'ai de plus en plus l'impression que je suis le seul à être choqué par certaines choses. Et je continue à me barrer quand quelqu'un n'entre plus dans mes "critères".

Du moins, j'essaie de me convaincre que c'est pour ça que je pars à chaque fois. C'est en quelque sorte ma couverture. Elle m'évite de faire face à la réalité : si je continue à laisser ces personnes sur la route, à utiliser ces "amis à usage unique" comme dirait l'autre, c'est simplement parce que je m'en fous. Rien n'attire plus mon dévolu. Et cet été j'atteins de nouveaux sommets en terme de solitude. Biensûr même sans ma meilleure amie je reste très entouré, mais ils ne se rendent même pas compte que je ne suis déjà plus là. Une dimension qui donne à cette solitude, non plus un goût de tristesse, mais de liberté intense, comme si les chaînes terrestres avaient disparu. Je me laisse aller, je vais me percher bien au dessus de tout ça.

Pourtant, il n'y a aucune gloire à se détacher de tout. Pas de rédemption à la clé, simplement un face à face avec soi même et les rares personnes qui vous comprennent. Une sorte de "Leaving Las Vegas" métaphysique. Je pourrais tester toutes les drogues jusqu'à ne plus m'en relever, mais certains éléments, certains bouts de discussions échangées virtuellement ou de saveurs  d'espoir me font descendre de mon perchoir; me disent que j'suis pas forcément seul dans mon cas.
Alors je rappelle mon fantôme à ma carcasse, et  j'essaie de profiter des plaisirs terrestres. Je pige pas toujours les humains, mais il arrive qu'on se marre bien.

"Regarde toi en avant
Regardons nous en arrière
Si on avait été moins amants
On en serait que plus frères"
Luke, Se Taire

Fin de transmission.

Posté par V A A N à 14:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]


Commentaires sur Log 30. Valkyries

    piou que d'émotions...

    Posté par Lenka, 26 juillet 2008 à 15:14 | | Répondre
  • Afin d'éviter que tu perdes ta place ds le gotta blögien, j'accoure. Je pense que finalement vais mériter le titre de SuperWoman, y a pas d'raison.

    Dois-je me placer ds le camps des connards bien pensants rabacheurs de "Peut être que c'est justement maintenant qu'elle avait besoin de ton aide" ; ou du côté des humanoïdes virtuels avec lesquels on s'fend la goyave ?

    C'que j'en dis, c'est que fatalement, j'me met tjs à la place de la nana. Et pour avoir commencé à sombrer à la suite d'une fin d'histoire foireuse, sentiment d'abandon d'la part de l'autre etc, dc besoin d'autodestruction et autres rejouissances... Ben j'me dis, mayrde, la pauvre. (connasse de bien pensante la HK) (et la solidarité féminine... Han toutes des garces )

    Cela dit, jamais je n'me permettrais de juger, étant moi même passée pro ds l'domaine de l'esquive quand le temps commence à s'couvrir.

    Pour conclure, j'éssaierais d'continuer à venir te faire des blagues & jeux d'mots à 2 sesterces virtuellement, parceque actuellement, c'est mes meilleures parties d'soirées ^^

    Posté par HK, 27 juillet 2008 à 02:53 | | Répondre
  • ah bah quand même, feignasson ...

    J'ai eu un peu chaud avec le truc des 8 ans (une erreur est si vite arrivée), mais bon, non, c'est clairement pas moi. Je pense un peu comme la miss du dessus. (solidarité féminine, chevalière au service de la veuve et de l'orphelin, bla bla). Mais en même temps, je ne connais pas perso la jeune fille dont tu causes. Je connais par contre une autre XXXX qui s'est séparée de son copain et qui ne sait plus trop où elle en est, mais ca n'a rien a voir...

    Bref ... Je ne suis pas toujours d'accord avec tes opinions, parfois un peu trop à l'emporte-pièce pour moi (Ah !! Fougue bienheureuse, apanage de la jeunesse !!). Mais comme je suis aussi bien placée pour savoir comme il peut être facile de mettre son ghost en berne et de passer aux abonnés absents, je solidarise.

    L'humain est franchement une drôle de bestiole ...

    Posté par Cheshire, 27 juillet 2008 à 16:30 | | Répondre
  • Je suis pas d'accord pour dire qu'il est "facile de mettre son ghost en berne et de passer aux abonnés absents".
    En l'occurence, je préfèrerais vraiment qu'elle me manque et avoir envie de l'aider. Ca me rassurerait à mon sujet.

    Mais si j'écris ici c'est pour essayer de me comprendre, alors je me dois d'être franc avec moi même : une fois déçu par quelqu'un que je croyais "spécial", je classe l'affaire.

    J'appelle pas ça une fuite et encore moins une solution de facilité. Je préfèrerais que les choses se passent autrement ...

    Mais bon tout ça c'est parce que j'ai que 23 ans hein ? Cool j'me sens déjà mieux ...

    Posté par Vaan, 27 juillet 2008 à 18:39 | | Répondre
  • Euh .... En fait, je parlais pour moi, par mon expérience perso de moi, moi-même et je, qui met son ghost en berne super facilement et colle son mouchoir par dessus.

    Jeune égocentrique, va :p

    Posté par Cheshire, 28 juillet 2008 à 09:46 | | Répondre
  • J'ai encore tant à apprendre =)

    Posté par Vaan, 28 juillet 2008 à 14:46 | | Répondre
  • car la mousson avance plus vite que les champignons, petit scarabée ...

    Posté par Cheshire, 28 juillet 2008 à 18:39 | | Répondre
  • Coupée en deux sur ce coup.

    J'ai un code de valeurs propres moi aussi, et j'ai l'impression qu'il ne correspond pas vraiment à ce qu'ils pensent, là dehors ... Aussi.

    Moi, j'ai tendance à faire le Saint Bernard. Tu connais pas Sainte Léa, la patronne des âmes perdues ? Bah c'est moi. Mais je crois surtout que si je me déméne comme une belle diablesse pour des gens qui n'en feraient certainement pas le quart pour moi, c'est pour me prouver que je sers à quelque chose. Ca me définit quelque peu. Donc ma capacité à aider des pauvres âmes , a en plus d'une volonté altruiste (parce que si, quand même un peu) et des élans égoïstes. Ou sentimentales (mais c'est un autre problème)

    Tu vois, moi je tends la main, je mets debout et je prends des baffes après. Alors peut être que je devrais les laisser se démerder, et me tenir debout moi même déjà.

    Je ne sais pas qui a raison, et qui a tord. Et je m'en fous, tant que tu t'en sors sans trop de plumes perdues.

    Et je pense qu'un jour, quelqu'un ou quelque chose te fera aller contre ton code le plus naturellement du monde, sans souffrance, sans questions, sans problèmes. Comme si c'était écrit. Ouais, je sais que c'est beau de rêver

    Posté par Léa, 31 juillet 2008 à 15:25 | | Répondre
  • Je comprends que ma façon d'agir suscite des avis pour le moins partagés.
    A mon avis il ne faut pas généraliser. Si cette fille n'avait pas autant changé par rapport à celle qu'elle était, je ne lui aurais sûrement jamais tourné le dos.

    Mais elle a préféré trouver de "l'aide" dans autre chose, en voyant d'autres gens, pas forcément corrects.
    Après ça, inutile de me courir après en me disant qu'elle a besoin de moi comme elle l'a fait.

    Je sais pas si je suis sévère ou juste, mais j'écoute juste mon instinct.
    Je sauverai pas le monde c'est sûr, et j'ai déjà pas mal de trucs à régler avec moi même, alors je tends la main qu'une seule fois.

    Peut être que quand je serai plus en paix (et j'y travaille), je deviendrai l'altruisme incarné ...

    Posté par Vaan, 01 août 2008 à 03:29 | | Répondre
  • Oui Oui est notre meilleur ami à tous.
    Oui Oui ouvre ses bras à qui voudra. A toi aussi potentiel nouveau disciple.
    N'oublie pas de faire parvenir ta contribution au mouvement en reversant une modeste somme en liquide, cash ou éspèces. La trésorière s'appelle HK.

    Posté par HK, 26 août 2008 à 21:58 | | Répondre
Nouveau commentaire